10 mai 2010

classico

2_05_2010

Elle arrivait du crépuscule, poussée par une lumière toscane.
La vie est une succession de replis comme l’écrivait un de mes auteurs préférés et j’entendais bien, in petto, y prendre ma part stratégique et si possible hic et nunc.
Elle s’approchait tandis que je restais coi devant cette larme qui tentait d’achever sa trajectoire sur sa joue.
Ma vue fondait à la vitesse d’un morceau de banquise en ce début de 21° siècle, mais grâce à la technologie Essilor et Varilux encombrant mon nez, offrant une Vision Haute Résolution comme l’expliquait l’opticien dernièrement,  rien ne pouvait m’échapper.
-Reprends-moi dit-elle dans un souffle...

.

Posté par foxcoyote à 22:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur classico

    Ti

    Amo
    Amore
    Ti
    et tutti quanti
    E non pericoloso sporgerssi

    Posté par D'Hi, 11 mai 2010 à 07:57 | | Répondre
  • Moi tous ces gens qui voyagent,ça me déprime...

    Posté par file, 11 mai 2010 à 12:43 | | Répondre
  • Très beau. Très sobre.

    (Ils avaient beaucoup de points de soudure en commun)

    Posté par Blog_trotter, 11 mai 2010 à 15:40 | | Répondre
Nouveau commentaire