28 août 2012

Craquements

sheat

 

Les puristes, pros ou soi-disant experts, critiquent sans vergogne l'utilisation par les masses laborieuses de petits logiciels qui vieillissent, dégradent ou pourrissent les belles images enregistrées par les appareils numériques, au prétexte que c'est trop facile, trop rapide, trop formaté, trop à la mode, que sais-je... "On peut faire la même chose avec Toshop, c'est plus créatif de fabriquer ses propres images sales, il ne faut pas rentrer dans le moule. A mort Instagram, Hipstamatic, Snapseed et consorts !"

Ouaip, merci les moralisateurs. Sauf qu'on n'en a rien rien à battre. On s'amuse comme des petits fous à faire ressembler nos images à ce qu'on ressent ou perçoit de la réalité. Est-ce bien étonnant que des millions de personnes aient envie de salir les photos délivrées par un matériel sans cesse plus performant ? Est-ce par hasard que des images dégradées fassent davantage vibrer que les originaux bien propres sur eux ?

 

Posté par foxcoyote à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Craquements

    Voilà. Et d'ailleurs comme c'est marqué, on leur chie d'ssus...
    Trop facile, my ass... Combien de personnes savent se servir, ne serait-ce qu'à 5% de Photoshop. Et je vois large. Vas-y Fred, mords-les !!!

    Posté par fox, 28 août 2012 à 16:44 | | Répondre
Nouveau commentaire