24 décembre 2009

peste of

On aura vu Clint Eastwood filer les clés de sa Gran Torino à un jeune Hmong, une face de citron dixit l’atrabilaire – Shyam, si tu me lis… - le préférant à sa descendance de demeurés post-identitaires, alors que quelques jours auparavant un métis se déplaçant avec la grâce de Fred Astaire accédait au poste suprême outre-Atlantique, dans une maison blanche. Ca commençait plutôt bien. Je préfère la Ford Mustang quand même, une Fastback Mach 1 de 69 par exemple, voire une Shelby GT 500 de 67. C’était 2009.Pas vu grand’chose de neuf à... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 15:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 décembre 2009

en descendant

Je me souviens de ces matins en descendant chez Harry à l’heure du breakfast. Au milieu de la prairie, on entendait les rires d’enfants de l’école tibétaine. Les drapeaux claquaient, les prières filaient dans le vent au milieu des cerfs-volants s’échappant des murs d’enceinte. C’était le moment de fuir le tintamarre des singes dans le jardin de la maison de Pascal.Je me souviens du riz au lait, du thé à la cardamome autour des tables en formica pendant qu’à l’extérieur le soleil s’occupait à prendre une position indélogeable pour... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 00:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 décembre 2009

sans titre

Certains des anges errent au bord du cercle, médiocres funambules, dont le centre s'affaisse comme le jour décline sous le poids d'une marée débondée, humaine et ventripotente. S'enfuir dit-elle.  .
Posté par foxcoyote à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 décembre 2009

dans la tronche

On avait flanqué une poignée d'étoiles, là, dans un coin de la nuit, dans un coin de banlieue, ces coins qu'on enfonce en cognant fort et si fort comme dans le noeud d'une souche, qu'invariablement vous ramassez un éclat en pleine tronche. Ces nuits comme on tire un trait, depuis si longtemps, entre néant et néant où le mensonge s'accouple au mensonge. Alors c'est l'heure où le monde s'assombrit encore un peu plus que la veille.J'aurais aimé agir, c'est à dire tirer un fil de cette trame, mais une trame dont je n'ai rien tissée.... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2009

attente 4

... .
Posté par foxcoyote à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2009

attente 3

Nan mais... .
Posté par foxcoyote à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2009

attente 2

... .
Posté par foxcoyote à 19:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 décembre 2009

attente

... .
Posté par foxcoyote à 23:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 décembre 2009

chimère

L'ombre d'une ombre est passéeUne chimère aérienne, couvée par le soleilAu stupre de midi sur le rocherOu alors, le ressac m'a parléD'une voix humaine, ou alors un vautourQui avait dévoré un Grec devant TroieA vomi sa voix, et elle blablatait encore.Voilà. Voilà... C'est avec ça que je vais débarrassé mes synapses de toutes les médiocrités, les mesquineries, la franche bêtise, lues, entendues, ici et là aujourd'hui.C'est Heiner Müller, c'est Philoctète, ça fait du bien....
Posté par foxcoyote à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 novembre 2009

samedi matin

C'est bien... .
Posté par foxcoyote à 12:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]