18 janvier 2008

agitation

On n'était pas rendu.On avait fait ce qu'on a pu.Certains se penchaient pour voir la beauté du monde.Dans le bruissement d'un jupon, un soir d'été.Elle approchait bouche et souffle confiants.Cela suffirait-il ? .
Posté par foxcoyote à 23:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 janvier 2008

totem

Certains tentaient toujours d'apercevoir le bout du tunnel. Autant essayer d'apercevoir le sien quand on est atteint d'obésité.J'étais pas pressé de traverser. Pour aller où ?Ici-bas, on se précipitait pour s'en sortir.Aller de l'avant.Grimper les échelons.Toute cette humanité prise d'une incurable frénésie positiviste. C'est toujours mieux après. Ca sera meilleur demain. Ben voyons.Putain, ça me saoule. Je bougerai pas ! ..
Posté par foxcoyote à 23:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 janvier 2008

la modernité est mouvement où n'est pas

Nous étions contraints à la torrentielle obscénité, qui déferlait, lèvre molle et basse.J'avais pris la route comme on prend son temps.J'aurais bien tout nettoyé dans une grande machine à laver quand lejour prit le parti de se lever.Elle de se coucher en allongeant le siège.J'ai mis sur Drive. La main sur ses cuisses.Le Nord m'attendait avec du blanc sur les bords du paysage.J'avais renoncé mais j'avançais. .
Posté par foxcoyote à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2008

allumer le feu

J'aurais dû monter sur le tabouret. Puis saisir la poignée du placard où sont cachées les confitures.Ouais... J'aurais dû...Dans une autre vie peut-être... .
Posté par foxcoyote à 16:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 janvier 2008

ça patine

Ben ouais, y a des jours comme ça... .
Posté par foxcoyote à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2008

où sont passées les lumières

Où sont passées les lumières ? Il y en avait tant hier.Quand il suffisait de courir derrière,De traverser le paysageComme ta main que je serre.Quand je rejoins la rivière,Suivant les traces de mon père,Je fends  les ruines et la poussièreD'un crépuscule menaçant,Cherchant le chemin qui éclaire. Mais où sont passées les lumières ?Il y en avait tant hier. .
Posté par foxcoyote à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 janvier 2008

la fin du tunnel pour tous mais d'ici on voit pas très bien

Changeons de sujet.Machin Kaukenen (permettez-moi de ne pas perdre plus de tempsà chercher comment orthographier correctement le nom de ce cuistre), intellectuel à roulettes, aurait dit, deux points, ouvrez les guillemets.Les Africains ont déjà pas grand'chose, si en plus on leur enlèvele Paris/Dakar...Fermez les guillemets.Peut-être de l'humour.Noir ? .
Posté par foxcoyote à 16:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
05 janvier 2008

le manège désanchanté

C'est comment qu'on freine...? La nature ayant horreurdu vide, elle engendra Sarkozy.Vaut-il mieux alors un vide porteur d'espérance, ouvrant tous les champs du possible ou un plein de Sarkozy ? .
Posté par foxcoyote à 12:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 janvier 2008

faudrait que ça cesse, mais ça en prend pas le chemin

Donc si vous avez bien suivi, Président Sarko a été nommé au titrede chanoine de Saint-Jean-de-Latran.Après hop, un petit discours, on dit au Latran, un peu comme moi quand je vais aux latrines.J'apprends dans mon journal préféré que le discours a été écrit parun prêtre dominicain. C'est qui commencerait presque à me foutreles jetons. C'est quoi ? C'est une secte ? Un curé qu'écrit les textes de Président Sarko ? C'est quoi ces conneries ?Saint-Jean-de-Latran, pour les incultes, c'est des accords entre Mussolini et... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 18:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 janvier 2008

déjeuner en paix

-Sont forts à Libé. Pour Sarkozy l'horizon brunit. I' z'ont dû passer surle blog.-Mais oui mon doudou..-I' paraît que la croissance va diminuer..-La croissance de quoi tu parles...-La décadence, Princesse, c'est Montebourg qui le dit. Ca doit être ça, la croissance de la décadence. On dirait du Dantec.-Le café est prêt ?-C'est l'amer Noël à la City. Ah ah, trop fort. C'est le Père/cepteur qui fait la gueule.-I' reste du lait ?-Le nouveau président de la République ne fait rien comme les autreset entreprend tout au pas de charge.... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 00:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]