04 septembre 2007

vieilles pierres

La place, qui sentait encore le crottin et la sciure, servait déjà de conque à des rituels téléguidés. Il se retenait de vomir par égard à son souvenir et à ses illusions. Le mystère était là, tout proche, à peine éclairé des arcanes majeures. La voie se traçait au fur et à mesure, perpendiculairement à la tangente de la courbe prévue. La décadence était douce, finalement. .
Posté par foxcoyote à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2007

tiens, en parlant de culpabilité...

Un produit fort en vogue dans toutes les boutiques du temple.Des dérivés d'une remarquable efficacité, des complicité à tous les étages.Une spirale infinie qui remplissait de millions des poches sans fonds, si ce n'est de commerce.Tant il est vrai que voir est si difficile en pleine lumière.Par contre, dans l'obscurité de la cave... .
Posté par foxcoyote à 09:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 septembre 2007

wild and crazy gal

Il avait eu quelques fantaisies tardives.Qui l'avaient tenu éveillé durablement.Pour autant que la durée...Mais la surprise était bonne.Pour peu qu'il sache se tenir à table.Il se sentait enfin capable.Au lieu de stérilement coupable. .
Posté par foxcoyote à 09:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 septembre 2007

Incroyable mais vrai

L'été avait passé dans une douceur inimaginable. Sam s'était bercée de longues chevauchées autoroutières, suivant des traces passées ou futures, sans se préoccuper des lendemains. Elle avait su trouver de la beauté et du calme à chaque tournant, en récupérant au passage quelques parcelles pour elle-même. Si, en plus, l'automne menaçait d'être indien, elle ne manquerait pas de retrouver une saine sauvagerie. Peut-être jetterait-elle aux orties les augures empoussiérés de son astrologue attitré... .
Posté par foxcoyote à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2007

Rentrée des classes

Plus de peurs, plus de douleurs, juste un vague ennui mâtiné d'une envie que ça finisse.De l'indifférence, surtout, la vie n'est pas là.Ailleurs, sauf dans le miroir matinal, la lumière brille encore.J'emporte aussi mon parapluie pour aller à la plage, alors... .
Posté par foxcoyote à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2007

coupée en petits morceaux

Au bout du quai de son attente, leurrée de reflets mensongers, elle devançait son malheur comme un refus de vivre en se gavant de caramels mous et collants. Bénédiction des opérateurs oranges ou rouges, elle restait figée consciemment dans son erreur. Lassés, tous ses amis l'avaient délaissée avec leurs mots trop raisonnables. Plongerait-elle dans l'eau froide? .
Posté par foxcoyote à 09:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

29 août 2007

Nirvana

Je voterai bien pour une réincarnation (?) en méduse pour plus tard.ça fume, une méduse, ça picole, ça baise, ça pense ?Ok, tout baigne. .
Posté par foxcoyote à 09:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 août 2007

des nouvelles du Fox

Aurait-il oublié de penser à donner son nom à une chaine de TV d'une qualité proprement incroyable au milieu de ce salmigondis d'images colorées et bruyantes qui auraient tendance à saturer notre pauvre capacité d'entendement d'humanoïdes fourmis happés par la vitesse du temps comme dans un labyrinthe en spirale infernale? .
Posté par foxcoyote à 09:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 août 2007

été pourri, été pourri...

Mais est-ce que le prochain ne sera pas pire? C'est ce qu'on peut imaginer à l'annonce du concert de Céline pour juillet 2008. Qui a envie de cela? En tout cas, d'ici là, le lambris sera achevé, comme moi, et on aura repeint la chambre. Pourquoi pas les Antilles, pour fêter le 1er million d'€uros ? Ou les 77,5 kg d'or ? .
Posté par foxcoyote à 10:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 août 2007

pas le temps

C'est vrai que les nuits ne sont pas toujours égales. La dernière, par exemple, un modèle d'agitation inutile, sans conclusion. Ne pas s'étonner ensuite que les courses chez Ikéa se terminent en pugilat. Il aura fallu un BBQ arrosé au Monte Cucco pour refaire surface tandis que la prochaîne pointait déjà son museau humide et froid. Et ainsi de suite... .
Posté par foxcoyote à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]