20 octobre 2008

ajustés au vent

C'est juste un mur gris percé de lumière quand on attend le bord de la nuit. Les voix, ajustées au vent, proches du coeur, s'en mêlent. Rien pour les faire choir.N'être qu'une et seule chair adossée face à la mer. .
Posté par foxcoyote à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2008

souvenir bio

Commence à en avoir marre de tous ces conseils de modération qui polluent la vie. Tant de bonnes choses peuvent naître dans l'immodéré qui vous prend par surprise et pas toujours par derrière. .
Posté par foxcoyote à 09:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 octobre 2008

indice niqué

Mais vraiment au fond alors...D'ailleurs, si une âme charitable pouvait me remonter... .
Posté par foxcoyote à 09:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 octobre 2008

Pas de sujet

... . .
Posté par foxcoyote à 08:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2008

alexandrin

C'est ma Princesse à moi... Elle penche un peu des fois... .
Posté par foxcoyote à 23:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 octobre 2008

Plagiat, sorry

Il est trois heures, un matin, fin novembreJe t'écris maintenant juste pour savoir si tu vas mieuxAurillac est froid, mais j'aime l'endroit où je visIl y a des bruits dans la rue des Carmes toute la nuitJ'ai entendu dire que tu as enfin ta maison avec jardinTu vis pour de vrai maintenant, j'espère que tu tiens la route Je crois que tu me manques, je crois que je te pardonneJe suis heureux que tu te sois trouvée sur ma route.Sincèrement, L. Coyote .
Posté par foxcoyote à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2008

les bourses descendent

Un de mes très bons amis soutenait l'an passé que le baril de pétrole dépasserait les 200/250 $ avant Noël. Il s'est trompé, mais c'est peut-être pire pour tout le monde. C'est toujours mon ami, même si son whisky est traître. .
Posté par foxcoyote à 09:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 octobre 2008

vidange

Certains songeaient à vider les stades. Pourquoi pas la piscine ? Il semblerait qu"aujourd'hui le verbe diviser se déclinât à l'infini. Et subconséquemment la bêtise de se multiplier. La parole politique moderne  déjà ruinée aussi preste à plonger que les bourses ratatinées de Lehmann & consort. Sinon rue de Belleville plongée dans un crépuscule automnal me console de toute cette désolation...Comme Dostoïevski : "Un seul beau souvenir d'enfance et vous êtes sauvés...". .
Posté par foxcoyote à 23:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 octobre 2008

Fan club

Il avait rudement bien fait de se mettre à la bicyclette. .
Posté par foxcoyote à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2008

Pourtant

On a essayé. .
Posté par foxcoyote à 09:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]