29 août 2012

circulez y a rien à voir.

  Ainsi j'entrepris la lecture de Rien ne se passe comme prévu de Laurent Binet, chez Grasset, 17 €. Ben la presse a pas aimé. Du tout, du tout, du tout. Ouh la la. En voilà un qu'a su faire l'unanimité, ce qui par les temps qui courent (de guingois) est une sorte d'exploit. Ceci dit, j'lis pas toute la presse, faut pas déconner non plus et vu le niveau, j'me lasse vite. Mais j'ai plutôt tendance à lire la presse bien penchante. Toujours du bon côté comme paraphraser Dutronc. C'est quand même eux les plus drôles. J'avoue,... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 18:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

28 août 2012

L'apologie politique du vivre ensemble n'est qu'un leurre. Dire la vérité est nuisible écrivait Pascal. La flatterie constitue la condition de notre survie morale et la quête de l'autre n'est muée que par notre ambition personnelle. S'entretromper, le contrat pascalinien, est l'actualité. Ainsi l'impose Facebook...
Posté par foxcoyote à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 août 2012

Craquements

  Les puristes, pros ou soi-disant experts, critiquent sans vergogne l'utilisation par les masses laborieuses de petits logiciels qui vieillissent, dégradent ou pourrissent les belles images enregistrées par les appareils numériques, au prétexte que c'est trop facile, trop rapide, trop formaté, trop à la mode, que sais-je... "On peut faire la même chose avec Toshop, c'est plus créatif de fabriquer ses propres images sales, il ne faut pas rentrer dans le moule. A mort Instagram, Hipstamatic, Snapseed et consorts !" Ouaip,... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 10:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 août 2012

nature

  Se laisser mollement conduire à la mort comme le soulignait le grand comique Blaise.
Posté par foxcoyote à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2012

Chaud en l'air

 Plus d'alcool, plus de clopes, il avait bien fallu trouver quelque chose pour tenir jusqu'à la fraîcheur du soir. No regret, la musique était bonne et la fille accorte. Il serait toujours temps de penser au lendemain.  
Posté par foxcoyote à 18:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 août 2012

  Nous cheminons ainsi de bons mots creux en multiples fadaises. Le divorce entre l'acte et la parole est tout simplement vertigineux.  
Posté par foxcoyote à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2012

je prendrai la formule

Il avait fallu trier les bonnes comme les mauvaises. La balance s'enfonce toujours du même côté. Certains s'incrustent avec des formules à la con comme "on arrive avec une vraie volonté de faire bouger les choses". Finalement, tout se passe comme prévu. Mal.
Posté par foxcoyote à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2012

tout au fond

  Puis la nuit vînt... On entendait le chien au fond du jardin. Toutes ces histoires me serraient le coeur.
Posté par foxcoyote à 00:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 août 2012

au bord

  L'été s'achevait au bord des draps. Il fallait appuyer sur la feuille blanche les mots avant qu'ils ne s'échappent. Instant, passé, nu, prière et délétère. Un jour, j'étais un enfant.
Posté par foxcoyote à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2012

ici, l'ombre

J'entends des bruits d'impatience dans les rues chaudes. Pourquoi s'agiter ?
Posté par foxcoyote à 16:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]