08 août 2012

version originale

104_08_2012

 

En paraphrasant piètrement Hölderlin, j'essayais, mais sans risque, de chercher à piéger quelque éclat dans mes mains désorientées.
Finalement, j'avais décidé de survivre, sans grand enthousiasme, errant dans les couloirs souterrains, parcourant les artères, en voie de stase définitive, de la cité taquinant le futur en ruine qui s'annonçait, afin de me rendre, très prosaïquement, à une quelconque exposition d'art contemporain flirtant comme d'hab avec le foutage de gueule.

La houle des piétons finit toujours par me flanquer la gueule de bois mais la ceinture urbaine et périphérique est mon église, son délabrement, mon antienne et j'habiterai cette nostalgique scansion de grafitti sur les murs d'entrepôts déglingués, cette coquille trop pleine de prurit et de fureur, sans but sinon d'attendre l'ultime.

Je tentais bien, pour être raccord, de communiquer tous azimuts afin d'y trouver des émotions comme le préconisent la doxa et les marchands du temple technologique mais si mon existence n'est qu'une lecture du monde, une chambre avec vue sur l'écho de je ne sais plus quoi et il ne me faudra point trop tarder à prendre rendez-vous chez l'ophtalmo pour y saisir les dernières miettes.
En attendant, je descendais, me rappelant l'enfant que j'étais, l'escalier en colimaçon de la station Lamarck-Caulaincourt pour rejoindre ses quais toujours vides, à la recherche de cette mélodie inouïe, à l'intérieur des synapses mêmes de la ville, sa respiration, la mienne.

Posté par foxcoyote à 17:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur version originale

    Back on stage

    Ben voilà, il a retrouvé le chemin de cette terre aride...

    Posté par Coyote, 08 août 2012 à 17:29 | | Répondre
  • J'ai pas retrouvé le format de la foto. 'tachera de faire mieux la prochaine fois...

    Posté par fox, 08 août 2012 à 18:36 | | Répondre
  • Been a long time...

    Posté par KMS, 08 août 2012 à 22:12 | | Répondre
  • Yes... Retour au bercail.

    Posté par fox, 08 août 2012 à 23:36 | | Répondre
Nouveau commentaire