12 décembre 2008

Vampirella chez les Gascons

swingin_steak_B

Frêle et gracile, elle plongeait avec délectation sa lame effilée dans la chair sanguinolente de l'animal fraîchement dépecé. Son décoletté pâle se parait peu à peu de reflets rosâtres du plus bel effet, au fur et à mesure qu'elle engloutissait la viande tiède avec une rage étonnante. Le silence se faisait bientôt plus pressant, tant que le spectacle durait. Elle se régénérait, ses gouffres se comblaient, ses crocs s'affûtaient. D'un regard étincelant, elle fit le tour de l'assemblée médusée à la recherche de sa prochaîne proie. Puis elle bondit d'une détente de ses longues jambes, prête à jouer le second acte.

.

Posté par foxcoyote à 16:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Vampirella chez les Gascons

    T'as pris ta température?

    Posté par file, 13 décembre 2008 à 10:06 | | Répondre
  • Miam!Slurp!
    J'ai pensé à toi,j'ai doublé la dose ce midi en prévision de mes 48h de jeûne...Vais essayer de pas bouffer l'anesthésiste...quoique le dentiste le mériterait davantage...(bouffer dans le sens "croquer","mordre","dépecer"...un truc de cannibale hein

    Posté par file, 13 décembre 2008 à 13:28 | | Répondre
  • Quand je pense qu'elle était même pas bio...Allez,tiens!Aujourd'hui je jeûne pour la peine

    Posté par file, 14 décembre 2008 à 12:59 | | Répondre
  • Sagesse quand tu nous tiens...

    Posté par Coyote, 14 décembre 2008 à 13:44 | | Répondre
  • tain,vivement demain soir!!!!!

    Posté par file, 14 décembre 2008 à 14:21 | | Répondre
Nouveau commentaire