01 décembre 2008

Snow White

Le couloir est allumé, mais c'est la nuit, en plein. Quelqu'un, dans la ville géante, ne dort pas plus que moi, écoute la même musique, Hope there's someone, par exemple, et se brûle les yeux dans une veille trop prolongée. Tout flotte et on évite surtout de regarder l'horizon. Je l'entends respirer, plus proche que dans une lune de miel. Je la rêve, elle n'y peut rien. Le film peut commencer. .
Posté par foxcoyote à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]