31 décembre 2007

Special thanks

Merci à:AlfredaTabathaAnnabelleKellySophieDeliaLillieLorettaVelmaAprilCoraFeliciaJillNadiaRoxanneSaraVioletSandraShannonJocelynCarriePamelaKatherinAlejandraLauriMohammadFayeLourdesCharlotteAshleyMariaNatalieMarionShaunaIrisChelseaLinaGenevieveZelma qui m'ont offert des cadeaux, des promos, des réductions, des augmentations, leur corps, des arnaques, des faux espoirs, ...  en prenant de leur temps pour m'envoyer un mail cette semaine, rien que ça.Merci à ma corbeille de bien vouloir gérer cette logorrhée diarrhéique. .
Posté par foxcoyote à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 décembre 2007

une bonne cose

Comme tous les ans à pareille époque, en tant qu'élitre de la nassion, nous nous devons de donner le las et de saoutenir le Fonacon qui s'oppose à l'arrivée de la nouvelle année avec son cortège de froidure et de vent, de résolutions et de promesses, de mensonges et d'espoirs. Avec Fonacon, disons Non ! C'était mieux maintenant ! .
Posté par foxcoyote à 10:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2007

Espelette

Nous avons, tous et chacun, nos vies, salement propres.C'est à peu près tout ce qui compte, vraiment.Nous n'avons pas nécessairement vocation à faire plus.Tout juste si nous sommes capables d'un élargissement, temporaire ou pas, à des enfants, des amants, des parents. Le reste n'est qu'une question de culpabilité.Alors, faut pas trop en demander.Je reprendrais bien des huîtres, après le Champagne. Merci. .
Posté par foxcoyote à 07:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 décembre 2007

l'ombre de la fange

2008 ? Ca va saigner !Le pape, lit-on dans la presse, va demander aux évêques du mondeentier de recruter des exorcistes afin de combattre le Malin.Sur les chapeaux de roue...C'est parti ! .
Posté par foxcoyote à 04:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 décembre 2007

Trop policé

Il parait que l'hypothèse d'une lumière au bout du tunnel a surtout profité à l'industrie pharmaceutique. Certes, le monde ne rétrécit pas aussi vite qu'on pouvait le penser. La télévision ne s'écarte jamais des autoroutes. Tout doit être incroyable ou bizarre, mais si peu. Tellement convenu. .
Posté par foxcoyote à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 décembre 2007

patience

.
Posté par foxcoyote à 23:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 décembre 2007

aucune trace

On a perdu Christine Ockrent. Elle est pas ici. Elle est pas en Egypte. Aucune trace. J'suis inquiet. Elle est pas avec Nanard.Ben Nanard il est avec la p'tit Nicolas. Et pi Carla. Y a p't'êtreaussi Bigard. Va savoir. Tout est possible aujourd'hui. Plus de limite. Plus de trace. Plus aucune trace d'une quelconquedignité. Plus rien.Si.Des traces de m... .
Posté par foxcoyote à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2007

ma bite et mon nombril

Ca se bouscule pour apparaitre sur la photo d'ici la fin de l'année. Y a encore des lapins dans le chapeau ?Celle-ci finit de patauger dans la plus obscène de nos médiocrescontemporanéités pendant que Carla brunit au soleil.  Avec les Ray-Ban, je verrais bien le petit Nicolas  avec un holster. Il est trop djeunn, cool, tope-là, check...Le monde est une fête !Certes, subsistent encore quelques empêcheurs de tourner en rond.Voyez ces nègres : quelle ingratitude ! On vient gentiment lesdébarrasser de leurs mouflets et... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 19:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 décembre 2007

Luminothérapie

Il attendait tout le jour que la nuit tombe enfin.Être sûr qu'il n'y avait rien à faire de mieux que rien.La lumière électrique lui permettait d'oublier ce vide, le temps d'une nanoseconde.Puis, il y avait l'ascenseur qui semblait l'attendre, comme la porte automatique du grand hall blanc.A droite ou à gauche? Sempiternelle question sur le chemin à suivre.De toutes façons, pour ce qu'il avait à faire...Il attendait encore la dernière minute, juste avant que le rideau du magasin ne commence à descendre.Et puis plus rien. .
Posté par foxcoyote à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2007

O tempora, o mauresque.

J'ai examiné le bureau, il y a quelques instants.Je n'y ai rien vu.Aucune activité n'est plus possible, là, maintenant.Sauf vider le cendrier.Je suis sorti, pour me faire croire que quelque chose pouvait arriver.Et là, je ne m'attendais pas à retrouver un copain d'école. Un vieux, bien sûr.Je l'ai regardé, et je me suis enfui, le plus vite que j'ai pu, pour briser tous les miroirs de la maison. .
Posté par foxcoyote à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]