30 juin 2007

ça ne passera pas l'été

La glace à la cacahouète était délicieusement fraîche. Il faisait vraiment très chaud en ville cet après-midi-là. Il avait eu le courage de sortir la Mustang du garage. Le moteur n'avait pas tourné depuis des semaines. C'était à chaque fois comme une redécouverte pas désagréable. La file d'attente à la station service avait freiné son enthousiasme pendant quelques secondes. La silhouette de la fille du Ice-shop around the corner l'avait soudainement revigoré. Pourquoi pas une glace, donc? Si elle ne finissait pas trop tard, ils... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 09:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 juin 2007

à tort ou à raison

Il se sentait bien un peu ridicule de se sentir gêné d'être en retard, dans les rares occasions où cela lui arrivait.Quelle importance, vraiment ?Un détail parmi d'autres, beaucoup d'autres. Trop, se disait-il parfois, réfrénant une envie soudaine et pressante d'ailleurs. Il n'était plus adapté, voilà tout. Question d'ambiance, délétère?Pas envie de s'y remettre, de re-programmer la matrice.Il lu faudrait juste penser à aérer à l'occasion, ouvrir malgré tout les fenêtres, ne pas vivre dans le rance, prendre des bouffées de moiteur... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2007

les portes de la perception

Mon intérêt pour la littérature a d'abord pris la forme d'un carton, d'un gros carton. C'est mon papa (l'était costaud mon papa), qui, remontant de la cave, déposa la chose à mes pieds. Un carton qu'ilouvrit illico en disant qu'à douze ans, il était temps de passer auxchoses sérieuses. Les choses sérieuses se présentaient au nombre d'une cinquantaine. Ben oui, chez moi, quand j'étais petit, on rangeait les livres à la cave par manque de place. Bon d'accord, ça fait un peu Cosette en short mon histoire mais il est vrai que les... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 11:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juin 2007

tour du monde

Tout commence par une mise à l'eau.Tant de vagues à fendre pour en arriver là.Des points de retraite transformés en point de départ,dans un éloignement qui nous rapproche.Bon vent, vieux frère ! .
Posté par foxcoyote à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2007

closes

Un pied devant l'autre, et recommencer sans fin dans la longueur interminable des journées d'été.Faire semblant d'être léger malgré les valises de fatigue sous le regard.Continuer à croire et chasser les importuns de tout acabit.Repasser dans ses traces, inlassablement.Demain, je vole, pour changer. .
Posté par foxcoyote à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2007

l'expresso de 9h54

Existe-t-il réellement une fatalité de l'accident?Tous victimes, tous victimes, tous victimes... scandent les foules anesthésiées tandis que le tiroir décaisse à plein régime.Décidément, Afflelou n'est pas fou. Du tout. La mafia de la vue ne concurrencerait-elle pas celle du bon docteur Joi?
Posté par foxcoyote à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2007

Gotown project

J'ai longtemps rêvé de vivre dans une vraiment très grande ville.Un jour, quand il ne restera plus rien, finir dans le bruit et les lumières.S'en mettre plein les yeux avant le glaucome. .
Posté par foxcoyote à 09:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2007

où sont passées les gazelles ?

Ne pouvant supporter son regard, elle se tourna pour terminer sa troublante lecture.Encore une obsession masculine qu'elle ne comprenait pas.Les mecs. Vraiment une espèce différente.Pourquoi ne parvenait-elle pas à s'en passer?Cela resterait une énigme.Faudrait en parler à Papa... .
Posté par foxcoyote à 09:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2007

Avanti

Il ne savait quoi penser de tout ça.La nuit avait été magnifique entre ses bras.Au matin, de nouveaux nuages s'étaient formés au-dessus de la machine à café.Dans la rue, l'air était froid et humide, mais la Harley était toujours là.Le bicylindre pétarada à la deuxième pression sur le contacteur.Le vent de la vitesse le sauva d'un engourdissement déprimant. .
Posté par foxcoyote à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2007

errare humanum est

Je vois de plus en plus de trentenaires affublés d'animaux decompagnie. Des chiens surtout et tout petits. Le machin qu'on tient dans ses bras. Pas de mômes. C'est chiant les mômes et on se souvient jamais là où on les a posés comme le dernier oubliédans une voiture pendant quelques heures sous le cagnard et qu'afini façon flocon de pomme de terre déshydratée. Ou alors oubliés dans la baignoire, les mômes jouent avec lesrobinets et hop au court bouillon façon homard. C'est chiant les mômes puis après la justice s'en mêle. Avec... [Lire la suite]
Posté par foxcoyote à 17:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]